Cinéma, radio & télévision

Régisseur/régisseuse général-e

Dans une production cinématographique ou télévisuelle, le régisseur général est aux petits soins pour toute l'équipe. Il s'occupe de la planification du travail et du déroulement des opérations sur les plans matériel et logistique.

A cette fin, il participe aux repérages des lieux de tournage, fixe l'horaire des réunions de production, des répétitions, du tournage, de l'enregistrement de chaque séquence et dresse la liste des ressources matérielles (décors, accessoires, équipements techniques, etc.) et humaines nécessaires (artistes, animateurs, techniciens, invités). Il effectue également les démarches relatives aux demandes d'autorisations auprès de particuliers ou des autorités pour le stationnement et la circulation des véhicules, par exemple. Il se charge aussi des réservations de salles ou de studios, de la location de matériel, de l'hébergement, de la restauration de l’équipe, de la connexion au réseau électrique, etc.

En cours de tournage, il s'assure du respect du programme en établissant des horaires mis à jour quotidiennement en fonction des changements qui pourraient intervenir. Il planifie donc tout dans les moindres détails et orchestre le déroulement de la production selon les échéanciers.

Afin de tout coordonner, ce métier demande une bonne connaissance de tous les postes. Dans le cas du son, par exemple, il doit faire en sorte qu’aucun bruit étranger (travaux, véhicules, etc.) ne vienne « parasiter » la prise de son pendant le tournage.

C'est parce que la régie leur permet d'être confrontés à tous ces problèmes organisationnels que beaucoup d'étudiants réalisateurs, sortis d'une école de cinéma, commencent leur carrière en tant que régisseur général.

 

Savoir être

Sens de la communication et du contact

Excellent sens de l'organisation

Dynamisme

Débrouillardise

Flexibilité, disponibilité

Prévoyance, anticipation

Rigueur

Capacité à convaincre

Résistance au stress

Faculté d'adaptation et de réaction

Bonne résistance physique

 

Savoir faire

Maîtriser toutes les étapes d’un tournage

Posséder des connaissances techniques (son, lumière...), juridiques (autorisations diverses)

Avoir des compétences rédactionnelles

Établir un planning et le respecter

Pouvoir diriger une équipe

Respecter les délais

Trouver des solutions en cas de contretemps (météo, retards, etc.)

Assurer la sécurité du personnel

Négocier

 

Cadre professionnel

De par sa fonction, le régisseur travaille toujours en décalage par rapport au reste de l’équipe (il arrive le premier sur les lieux afin de tout préparer). Ses horaires sont donc extrêmement variables (très tôt le matin jusqu’à très tard le soir). Son salaire est fixe et dépend de la taille de la production. Il suit les équipes de tournage et est donc amené à voyager énormément. Il est généralement engagé comme salarié par les boîtes de production ou par les chaînes de télévision. Il travaille en collaboration avec les différents responsables de postes et, selon l’ampleur du projet, il peut également être assisté d’un régisseur adjoint et d’assistants. Après quelques années d’expérience, le régisseur se dirige parfois vers les postes de directeur de production ou réalisateur.

Métiers proches

Assistant-e de production, assistant réalisateur/assistante réalisatrice, producteur/productrice, scripte

 

Les interviews associées

 

Formations associées

Régisseur technicien/régisseuse technicienne de spectacles (chef d’entreprise),
Régisseur général/régisseuse générale de spectacles (Brevet d'Enseignement Supérieur),
Réalisation cinéma-radio-télévision (bachelier de transition),
Radio – Télévision – Multimédia – Finalité télévision (master),
Cinéma – orientation gestion de la production (master).
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.