Cinéma, radio & télévision

Animateur/animatrice radio, télé

En vue de divertir ou d’informer les auditeurs ou les téléspectateurs, l’animateur radio ou télé anime et présente seul ou en équipe, des émissions d’information, de variété, à caractère sportif, ludique ou culturel, etc.

Afin de bien maîtriser son sujet, un important travail en amont doit être réalisé: se documenter sur les sujets à aborder, planifier et préparer le déroulement de l’émission, établir un plan des interventions (journalistes, invités, public) et préparer les interviews. L’animateur prend part au choix ou décide lui-même des thèmes qui seront abordés dans l’émission, en collaboration avec son équipe et tout en respectant le style de la radio ou de la télévision pour laquelle il travaille. Son influence sera plus ou moins importante selon sa personnalité, sa légitimité et le type de programme présenté. Il peut également être amené à animer un débat. De façon générale, il s’efforce de donner des informations claires et de rendre le contenu attractif, accessible et intéressant pour le grand public.

En radio, en l’absence de programmateur musical, l’animateur est aussi chargé de déterminer la liste des interventions musicales qui seront diffusées lors de son émission. Dans certaines stations radio plus petites, il peut également assurer tout le volet technique (informatique, table de mixage, appels auditeurs, etc.).  

Enfin, de par leur aisance et leur talent d’orateur, les animateurs sont aussi souvent sollicités pour présenter des événements tels que des spectacles, des concerts, des défilés, des inaugurations, etc. Ces événements peuvent être retransmis ou non à la télévision ou en radio.

 

Savoir être

Créativité et imagination

Sens relationnel et sens de la communication

Curiosité

Dynamisme

Capacité d'adaptation

Réactivité

Concentration

Ponctualité

Résistance au stress

 

Savoir faire

Avoir une bonne culture générale

Se documenter sur un ou plusieurs sujets abordés

Rencontrer des personnes sources («experts»)

Parler aisément devant un public, une caméra, un micro

Maîtriser les techniques d'expression orale (diction, articulation, respiration, phonétique)

Avoir une très bonne mémoire

Posséder une gestuelle adaptée (pour la télé)

Choisir le ton de voix adéquat

Posséder des notions de langues étrangères

Entretenir une veille médiatique

 

Cadre professionnel

Le travail de préparation des émissions se fait généralement dans les bureaux de la radio ou de la télévision, sous l’autorité du directeur. Les enregistrements se déroulent dans les studios, sur les plateaux ou en extérieur, lors de divers événements. Le salaire d’un animateur radio ou télé est très variable selon l'employeur, la notoriété de l'animateur, la durée de l'émission et la fréquence de celle-ci. Les horaires sont également très flexibles en fonction du programme et s’il s’agit d’un direct ou d’un enregistrement. L'animateur travaille entouré d'une équipe de techniciens, chroniqueurs, journalistes, producteurs et invités divers. En fonction de la taille de la structure, il peut également se charger du volet technique.                                                                                                                

Métiers proches

Chroniqueur/chroniqueuse, journaliste, présentateur/présentatrice de JT  

 
 

Formations associées

De façon générale, les formations en arts de la parole, diction, déclamation ou improvisation peuvent être utiles à l’exercice de ce métier.

Communication (bachelier professionnalisant),
Communication appliquée (bachelier de transition),
Information et communication (bachelier de transition),
Communication appliquée – Finalité presse et information (master),
Journalisme (master),
Animation radio (certificat),
Animation et techniques radio ,
Communication Studies (bachelier).
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.